Cigarette electronique et toux : comment vapoter sans tousser ?

Arrêter de fumer fait tousser

Tout d’abord, sachez que la fumée inhalée d’une cigarette électronique n’est pas la même que celle d’une cigarette classique. La vapeur d’une e-cigarette est plus sèche, plus aérée. La fumée de cigarette, qui contient toutes sortes de substances nocives, a tendance à irriter les bronches. Habitué à un certain type de tirage et à cette fumée, votre organisme essaye naturellement de se purger lorsqu’il ne reçoit plus sa dose quotidienne en vous faisant tousser. C’est le moyen qu’il utilise pour se guérir des irritations, comme une plaie qui cicatrise. Et même sans cigarette électronique, sachez que ce phénomène se produit très souvent chez ceux qui arrêtent de fumer. 

Mais alors comment minimiser ou éviter la toux lorsqu’on vapote ?

La manière de vapoter n’est sensiblement pas la même que celle de fumer : l’aspiration doit se faire plus lente, plus longue. Sinon, on risque d’inhaler trop de vapeur d’un coup, ce qui peut surprendre. Ce constat est d’autant plus véridique qu’aujourd’hui, les modèles de cigarettes électroniques sont parfois très puissants.

En effet, depuis sa création, la cigarette électronique a fait beaucoup de chemin. Les premiers modèles, qui délivraient une puissance de 8 Watts, exigeaient un tirage plus important. Les taux de nicotine populaires sur le marché tournaient autour des 15 mg/ml voire 20 mg/ml car il était difficile pour le vapoteur de la ressentir, de même que pour les arômes. À ce jour, les modèles de e-cigarettes tournent autour des 40 Watts et peuvent monter bien plus haut, jusqu’à 200 Watts. Plus de puissance, c’est donc un liquide chauffé plus rapidement, et une nicotine absorbée plus facilement par l’organisme. On vous conseille de ne pas vous amuser à tester un liquide à 20 mg/ml sur une bête de 200 W. Au risque de carrément vous étouffer !

Attention, ici nous évoquons bien la nicotine classique et non pas les sels de nicotine, qui eux, se vapotent à des concentrations élevées sur des Pods.

Si vous toussez beaucoup quand vous utilisez votre e-cigarette, cela peut donc être dû à un mauvais équilibre de sa puissance avec le taux de nicotine choisi. Le « hit », cette sensation de resserrement dans la gorge produite par le passage de la nicotine, est trop fort. Buvez un peu d’eau et revoyez vos choix de matériel et de liquide à la baisse.

Pour vous aider à bien choisir votre e-liquide ou votre e-cigarette, n’hésitez pas à consulter nos articles en cliquant sur ces liens.

Bien choisir son matériel de vape et son e-liquide pour éviter de tousser

Enfin, nous ne pouvons que vous conseiller d’opter pour un matériel et un e-liquide de qualité. Les produits français, très réglementés, sont un premier gage de confiance. Regardez de plus près la composition de votre liquide : moins il y a de substances, mieux se portera votre organisme. Évitez les liquides qui contiennent de l’alcool par exemple et préférez ceux à base de bio Glycérine Végétale. Concernant les e-cigarettes, les marques Vaporesso, AspireEleaf pour ne citer qu’elles, sont des valeurs sûres. Elles proposent tous types de modèles adaptés à chaque profil de vapoteur ainsi qu’un bon rapport qualité prix.

En suivant ces quelques conseils, et avec le temps, votre toux devrait s’estomper et disparaître. Si cela n’est pas le cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la vape ou un médecin.

Cigarette electronique et toux : comment vapoter sans tousser ?

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche